« Le séminaire sur le programme de recherche ANR Patentlab a été un grand succès. Une cinquantaine de professionnels et de chercheurs étaient inscrits. Après un exposé introductif donné par l’INPI (M. Muller), les exposés ont permis de présenter les fondements théoriques de la conception d’invention brevetable et les résultats des expérimentations conduites avec des industriels et des institutions de recherche partenaires, notamment sur la méthode C-K invent. Les échanges ont ensuite éclairé plusieurs points essentiels pour la conception d’invention et le droit du brevet aujourd’hui : 
1- il est nécessaire et il est maintenant possible de fonder une « patent science », une science du brevet, qui s’appuie sur les avancées récentes des modèles de raisonnement qui permettent de qualifier des modes de raisonnements et donc de modéliser et de distinguer le raisonnement de « l’homme de l’art » et celui de l’inventeur. 
2- les méthodes de conception d’invention brevetable ouvrent aujourd’hui la voie à une organisation de la conception d’invention tout à fait nouvelle, sans doute à la fois plus contrôlée, plus productive d’invention et mieux reliée à la stratégie de l’entreprise. 
3- le nouveau corpus théorique et les méthodes associées permettent d’envisager des formations nouvelles, adaptées aux différentes populations d’inventeurs (chercheurs, développeurs ou techniciens).
Si vous souhaitez en savoir d’avantage voyez ci-joint : 
– le programme, 
– la publication récente dans la Research in Engineering Design, intitulée « design for patentability »